Accueil / A la Une / Covid-19: le Ghana retrouve progressivement une vie normale
Nana Akufo-Addo

Covid-19: le Ghana retrouve progressivement une vie normale

Partagez ceci :

La covid-19 est-elle derrière nous? En tout cas, le Ghana lève progressivement les restrictions imposées depuis 2020 pour lutter contre la pandémie à coronavirus.

Lundi, le Ghana a annoncé la réouverture de ses frontières terrestres et maritimes, fermées depuis deux ans à cause de la covid-19 afin de relancer son économie.

L’économie ghanéenne a du mal à se remettre de l’impact de la pandémie de coronavirus, et à supporter le poids de sa dette publique (environ 80% de son PIB).

D’autres mesures prises dès mars 2020 pour contenir l’épidémie ont aussi été levées. Par exemple, les voyageurs vaccinés n’ont plus à présenter un test PCR négatif à leur entrée sur le territoire.

« Ces deux dernières années ont été difficiles pour chacun d’entre nous, et nous voyons enfin la lumière au bout de ce très long tunnel« , a déclaré le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la télévision nationale. « J’en appelle à la responsabilité de chacun, de continuer à nous protéger« , a-t-il ajouté, avant d’en appeler « à la responsabilité de chacun, de continuer à nous protéger« .

Le président Akufo-Addo a également annoncé que le port du masque dans les lieux publics n’est plus obligatoire.

Le Ghana a jusqu’à présent vacciné 13 millions de personnes avec une seule dose et cinq millions de Ghanéens – 16% de la population – ont été entièrement vaccinés, selon le Service de santé du Ghana.

Jeudi dernier, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a appelé les pays africains à ne pas relâcher leur vigilance face à la Covid-19 malgré la levée progressive de l’essentiel des mesures sanitaires sur le continent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »