Umalis Group
Home / Non classé / Guinée : la crédibilité du processus électoral mise en cause à la veille des présidentielles

Guinée : la crédibilité du processus électoral mise en cause à la veille des présidentielles

Partagez ceci :

Les Guinéens vont élire ce dimanche 18 octobre le prochain président de la République. À la veille du scrutin, « le doute s’installe sur la crédibilité du processus » selon quatre commissaires de l’institution.

Tout est fin prêt pour l’élection présidentielle, indique Mamadi Kaba, porte-parole de la Céni. Cependant, dans une déclaration surprise signée de quatre commissaires de l’institution, ces derniers mettent à nu les manquements et violations présumées du code électoral.

Par ailleurs, les partis politiques ne disposeraient que d’un PV par bureau. Difficile donc d’avoir un quelconque élément de preuve pour contester juridiquement certains résultats.

C’est sans compter le communiqué du ministère de la Sécurité qui met en garde les partis politiques, les médias et les organisations de la société civile de s’en tenir à leurs places. Car seules la Cour constitutionnelle et la Céni ont le pouvoir d’annoncer les résultats.

Pour rappel, le président sortant Alpha Condé est candidat pour un troisième mandat après l’adoption controversée d’une nouvelle Constitution. Il sera face à onze concurrents, dont son principal opposant Cellou Dalein Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »