Accueil / Country / West Africa / Guinea / Guinée : la junte accusée de ralentir le retour à un ordre constitutionnel

Guinée : la junte accusée de ralentir le retour à un ordre constitutionnel

Partagez ceci :

Dans une déclaration commune, au total 58 partis politiques dont l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et l’UFR de Sidya Touré dénoncent des dysfonctionnements dans la gestion de la période de transition.

Selon les signataires, Colonel Mamady Doumbouya et ses collaborateurs prennent des décisions qui « entravent la conduite réussie de la transition » parce que la junte ne fait pas les actions nécessaires pour un retour à un ordre constitutionnel entre autres, « les violations répétées » de la charte de la transition.

Ces partis politiques exigent la publication de la liste complète des membres du CNRD afin de faire la lumière sur ceux qui sont aux commandes de l’État.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »