Kenya: un bateau en plastique recyclé, pour lutter contre la pollution

Partagez ceci :

C’est un petit bateau qui reste particulièrement une curiosité dans les eaux kényanes. Le chef-d’œuvre a entrepris depuis quelques jours une traversée des côtes est-africaines avec un seul objectif: sensibiliser l’opinion publique sur la nécessité de fédérer les forces pour lutter contre la pollution.

Il s’agit d’une œuvre du Kenyan Dipesh Pabari, un fervent défenseur de l’environnement. Son bateau est donc construit grâce à des déchets plastique ramassés notamment sur les plages kényanes. Au total 10 tonnes de plastique déchiqueté et puis moulé ont été utiles.  La coque a ensuite été recouverte de 30.000 sandales ramassées également sur les plages. Long de 9 mètres, le Flipflopi a été construit pendant trois ans à Lamu par des constructeurs de boutres traditionnels, en utilisant des techniques simples qui peuvent aisément être reproduites,

« Il ne s’agit pas uniquement de construire des bateaux, c’est un symbole de la deuxième vie qu’on peut donner au plastique… Il s’agit de montrer que si ce matériau est génial au point qu’on peut en faire un bateau qui navigue, il est stupide de penser à lui comme quelque chose à usage unique » a indiqué le jeune écologiste Kényan à l’AFP.

L’idée est donc claire. Il veut sensibiliser aux effets dévastateurs de la pollution au plastique. Et pour cela, l’engin effectue depuis jeudi 24 janvier dernier un long périple de 500 kilomètres. De Lamu, au nord de la côte kényane, il doit atteindre sa destination finale, l’île de Zanzibar, le 6 février prochain.

Un cri d’alarme

A l’instar de beaucoup de pays du monde, le Kenya est toujours victime de la mauvaise utilisation des bouteilles, sacs et pailles en plastique. Une fois jetés après utilisation, ces objets sont de véritables menaces contre l’environnement. Les effets néfastes de la pollution au plastique sont dangereux d’où l’idée de Dipesh.

A en croire le Programme des Nations unies pour l’environnement, quelque 8,3 milliards de tonnes de plastique ont été produites dans le monde depuis le début des années 50, dont 60% se sont retrouvées dans des décharges ou dans la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *