Home / A la Une / La plus grande usine de transformation de déchets en Afrique inaugurée en Ethiopie

La plus grande usine de transformation de déchets en Afrique inaugurée en Ethiopie

Partagez ceci :

La centrale énergétique tant annoncée par le gouvernement éthiopien est enfin effective. Le 19 août dernier, les autorités éthiopiennes ont procédé à l’inauguration de l’usine de valorisation des déchets et de production d’électricité.

Situé à côté de la décharge de Koshe, Reppie (le nom de l’usine) dont la construction avait débuté en 2014 pour un coût total de 118 millions de dollars est, d’après les promoteurs, la première usine du genre en Afrique.

Le problème de gestion des déchets, notamment de la décharge de Koshe, véritable casse tête pour l’Ethiopie, avec une masse conséquente d’ordures  provenant des 4 millions d’habitants de la capitale du pays, pourra être résolue.

La décharge alimentera ainsi à temps plein l’usine de transformation. L’usine pourra incinérer près de 1.400 tonnes de déchets solides par jour. La vapeur qu’elle va dégager par combustion des déchets a pour objectif de faire tourner des turbines de production d’électricité pour « une puissance de 25 mégawatts ».

« L’Ethiopie a investi massivement dans l’hydro-électrique, la géothermie, l’éolien et à présent la biomasse pour soutenir (le développement de) son secteur manufacturier avec une énergie verte et renouvelable », a déclaré président éthiopien Mulatu Teshome à la cérémonie d’inauguration de l’usine.

Inscrit dans un processus de développement et de production d’énergies renouvelable, cette usine outre la production de l’électricité est une réponse à la gestion des déchets à Addis Abéba, la capitale éthiopienne.

« Le gouvernement éthiopien espère qu’avec ce projet, il pourra transformer la menace croissante des déchets en milieu urbain en une aubaine économique », a ajouté le président.










Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »