Accueil / A la Une / Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed perd sa légitimité

Le président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed perd sa légitimité

Partagez ceci :

Le mandat du président de la Somalie Mohamed Abdullahi Mohamed dit « Farmajo » est terminé cependant l’élection présidentielle n’a pas pu être organisée afin de lui trouver un successeur. L’opposition dit ne plus reconnaitre sa légitimité.

La Somalie, étant durement frappé par la désorganisation de l’État et le terrorisme, doit encore faire face à l’incertitude. Des pourparlers de dernière minute entre la présidence et les Etats fédérés n’ont abouti à rien.

Les acteurs politiques somaliens n’acceptent pas le mode de scrutin très particulier choisi pour la présidentielle mettant en scène nominations claniques et vote parlementaire.

Les principaux candidats de l’opposition à la présidentielle demandent la mise en place d’une autorité de transition.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »