Accueil / Africa top success / Le Sénégal, puissance gazière, vient de franchir une nouvelle étape

Le Sénégal, puissance gazière, vient de franchir une nouvelle étape

Partagez ceci :

Le Sénégal est depuis ce mardi 25 octobre membre observateur du Gas Exporting Countries Forum (GECF). « L’Opep du gaz » est un regroupement des principaux exportateurs de gaz dans le monde.

Devenant le 20e membre de l’organisation qui compte désormais huit pays africains dont le Nigeria et l’Angola, le Sénégal ne deviendra membre de plein droit que lorsque le gisement Grand Tortue Ahmeyim (GTA) entrera en pleine activité l’année prochaine. Cette étape vient confirmer le statut de puissance gazière du Sénégal.

En pleine crise énergétique mondiale, le Gas Exporting Countries Forum (GECF) élargit son influence sur le plan de la géopolitique puisque le GECF concentre 70% des réserves mondiales de gaz et 43% de la production.

Le Sénégal commencera dès l’année prochaine à exporter près de 2,5 millions de tonnes de gaz ; il est encore un petit producteur comparé aux géants comme le Qatar, l’Iran et la Russie. Les pays africains prennent peu à peu le pouvoir dans ce cercle jadis fermé. C’est d’ailleurs la première fois depuis la création du GECF qu’il est dirigé par un Africain, l’Algérien Mohamed Hamel.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »