Accueil / A la Une / Madagascar : le harcèlement sexuel serait courant dans les universités

Madagascar : le harcèlement sexuel serait courant dans les universités

Partagez ceci :

D’après une enquête menée par le réseau de journalistes d’investigation Malina et rendue publique le 1er décembre, la corruption sexuelle est « presque institutionnalisée » dans l’enseignement supérieur.

Bien que cette pratique soit courante dans presque tous les secteurs d’activité, l’ampleur du phénomène dans le milieu universitaire, essentiellement, au sein de la faculté de Médecine d’Antananarivo est alarmant.

Selon Mialisoa Randriamampianina, Rédactrice en chef du réseau de journalistes d’investigation Malina, il est possible de remédier à cette situation à travers deux démarches : d’abord, convaincre les victimes de parler et ensuite, mettre en place des structures pour les accompagner dans leur démarche de dénoncer et d’être protégées.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »