Umalis Group
Home / A la Une / Mali : après 6 mois de captivité, l’opposant Soumaïla Cissé libéré

Mali : après 6 mois de captivité, l’opposant Soumaïla Cissé libéré

Partagez ceci :

Enlevé le 25 mars dernier alors qu’il faisait campagne pour les élections législatives dans sa région natale de Niafounke, au centre du Mali, Soumaïla Cissé, l’ancien chef de l’opposition et triple candidat à la présidence a été libéré jeudi. Une libération qui intervient après que le gouvernement malien ait libéré plus de 100 prisonniers durant le week-end écoulé.

A signaler que trois autres otages ont également été libérés le même jour. Il s’agit de l’humanitaire française, Sophie Petronin, détenue depuis 6 ans par les présumés djihadistes et deux Italiens,Nicola Chiacchio et Pier Luigi Maccalli, enlevés respectivement en 2019 et 2018.

Soumaïla Cissé, 70 ans, vêtu de blanc et portant un masque, est tombé dans les bras de ses proches sur le tarmac. Il s’st ensuite exprimé devant les médias :

« Je suis très heureux d’être ici pour le Mali, pour ma famille. J’ai passé 6 mois dans les conditions les plus difficiles, dans le climat le plus austère, des conditions de vie très dures, comme vous le savez dans le grand Sahara, dans un isolement presque permanent dans ces régions. »\_Mais l’objectif d’aujourd’hui est de vous dire merci. Pour remercier les nouvelles autorités maliennes, elles ont changé pendant mon absence ! Le président et le vice-président ont été investis le 25 septembre. Le 26 septembre, je suis allé faire une vidéo à la demande de mes ravisseurs pour donner signe de vie. Cela signifie que le président a été efficace. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »