Accueil / A la Une / Crise Mali-Cédéao : Faure sera-t-il assez fort ?

Crise Mali-Cédéao : Faure sera-t-il assez fort ?

Partagez ceci :

Le Togo peut-il jouer les médiateurs ? Quel crédit l’organisation sous-régionale peut-elle accorder à son président Faure Gnassingbé dans un rôle de facilitateur ? Autant d’interrogations que se pose notre confrère Wakat Sera. Allusion à la résolution de la crise entre le Mali et la Cédéao.

« Faure Gnassingbé en sapeur-pompier ou en médecin après la mort ? », questionne le quotidien burkinabè.

Dans son analyse, il souligne le fait qu’aujourd’hui, « le président togolais malgré son jeune âge relatif est le doyen des chefs de l’État en exercice de l’Afrique de l’ouest », ainsi que l’atout du « partage de la même langue française comme outil de négociation » entre lui et les autorités maliennes de transition, ce journal ouagalais est tout sauf sûr que Faure soit « assez fort pour ramener à la normale des positions aussi radicalisées que celles du Mali, de la France, de l’Europe et de la Cédéao ».

Raison pour laquelle Wakat Sera conseille au président togolais d’user « d’une diplomatie hors-pair pour ramener ses homologues à de meilleurs sentiments, en leur rappelant que les égos, n’ont plus leur place dans cette situation qui va au pourrissement ».

En tout cas, ce recours à un médiateur au moment où le dialogue direct entre Bamako et la Cédéao est loin d’être rompusouligne pour sa part, le quotidien Le Pays, toujours au Burkina Faso

« Qu’est-ce qui coince pour que les autorités maliennes aient recours à un facilitateur, en la personne du chef de l’État togolais »se demande-t-il ?

En attendant d’avoir la réponse à cette question, c’est l’option d’une diplomatie souterraine qui subodore une réalité beaucoup plus difficile que Bamako ne semble vouloir l’avouer, en lien avec l’embargo économique qui met le Mali au bord de l’apoplexie.

« Comme quoi, formule Le Payson ne peut pas cacher le soleil avec un doigt » ».




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »