Accueil / Africa top success / Mali: le contingent togolais de la MINUSMA bloqué sur place

Mali: le contingent togolais de la MINUSMA bloqué sur place

Partagez ceci :

Le contingent togolais de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) est actuellement bloqué au pays du colonel Assimi Goïta.

Une partie des soldats togolais en fin de mission paie ainsi le prix de la bataille que se livrent les autorités maliennes et la CEDEAO.

Dimanche 27 mars et lundi 28, les deux Unités de police constituée (policiers et gendarmes) du contingent togolais au Mali devraient embarquer à l’aéroport international de Mopti Ambodedjo et celui de Gao Korogoussou pour rejoindre Lomé. Mais les vols ont tout simplement été annulés. La raison?

D’après une note des chefs de la MINUSMA, les autorités maliennes évoquent la fermeture des frontières aériennes du Mali pour interdire les rotations, en représailles aux sanctions prises à l’encontre du pays par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’ouest.

En effet, les deux Unités de police constituée basées l’une à Sévaré et l’autre à Ménaka étaient en fin de mission depuis novembre 2021. Mais, en raison des élections initialement prévues en février 2022 au Mali, la mission a dû être prolongée. Le calendrier des élections étant reporté, les soldats doivent donc logiquement regagner le bercail.

Ils se retrouvent ainsi comme des prisonniers de guerre dans cette rude bataille entre le Mali et la CEDEAO qui maintient ses sanctions contre la junte au pouvoir elle aussi décidée à jouer les jusqu’au-boutistes.

Dans ces conditions, il est facile d’imaginer dans état d’esprit se trouvent actuellement ces soldats. Vivement que des négociations soient faites pour les sortir de l’impasse.

Les soldats ivoiriens et sénégalais sont aussi dans la même situation depuis presque un mois, cloués au Mali, attendant le jour fatidique où ils pourront enfin retrouver leurs familles.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »