Home / Pays / Afrique de l’Ouest / Trafic de faux médicaments : l’appel à l’action de Faure Gnassingbé

Trafic de faux médicaments : l’appel à l’action de Faure Gnassingbé

Partagez ceci :

Faure Gnassingbé reste préoccupé par le phénomène des faux médicaments. Le président togolais dont le pays abrite le sommet sur le trafic des faux médicaments a invité tous les acteurs à agir. C’est à travers un tweet.

Vendredi et samedi, Lomé, la capitale togolaise a abrité un sommet international sur le trafic des faux médicaments en Afrique.

Sept (7) chefs d’États africains dont Faure Gnassingbé y ont pris part. Un moment important pour le président du Togo de déplorer l’ampleur du phénomène et inviter à une synergie des actions.

« Le trafic de produits médicaux de qualité inférieure et falsifiés est un scandale humanitaire qui se déroule chaque jour », a indiqué Faure Gnassingbé.

Il touche des millions de personnes, soit indirectement parce que ces médicaments ne soignent pas ceux qui croient se soigner, soit directement parce que les produits utilisés falsifiés tuent », a-t-il poursuivi.

Ensuite le président togolais a appelé à agir contre ce fléau qui constitue aujourd’hui un problème de santé publique sur le continent.

A en croire l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 42% des médicaments contrefaits qui lui ont été signalés depuis 2013, provenaient du continent africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »