Accueil / A la Une / Pénurie du pain: les recettes du Togolais Daniel Agblevon plus que jamais d’actualité

Pénurie du pain: les recettes du Togolais Daniel Agblevon plus que jamais d’actualité

Partagez ceci :

Depuis quelques jours, le pain se fait de plus en plus rare sur le marché africain et donc togolais. Conséquence de la pénurie de la farine de blé en raison du contexte géopolitique international actuel. Au Togo, la solution pourrait passer par les denrées agricoles locales, comme le propose Daniel Komlanvi Agblevon depuis quelque temps.

La baguette de pain désormais à 125 francs CFA dans le meilleur des cas, et rare à trouver dans les boulangeries ou chez les marchands ambulants dans le pire des cas. Pour cause : les boulangers font face à une envolée des prix de la farine de blé, ingrédient de base dans la fabrication du pain.

Cette situation s’explique par le contexte géopolitique actuel marqué par la guerre entre l’Ukraine et la Russie, principaux producteurs du blé, et l’interdiction par l’Inde d’exportation de son blé. Alors, pourquoi ne pas imaginer des solutions endogènes?

La pâtisserie proposée par le Togolais Daniel Agblevon

Daniel Komlanvi Agblevon est un jeune Togolais, économiste de formation, qui a longtemps travaillé dans l’administration publique. Mais, depuis quelques années, il fait des pâtisseries à base de moringa, manioc, patate douce et soja. À ses débuts, l’entrepreneur avait pour défi de remplacer progressivement la farine de blé par les denrées agricoles locales, dans un contexte où il se heurte à la réticence des Togolais à adopter de nouveaux produits.

Lancée officiellement en 2019, Glory Bread est née du constat que les boulangeries n’utilisent que du blé pour faire des pâtisseries. Daniel Agblevon décide de trouver une alternative locale à cet ingrédient, et le remplace par la farine de patate douce. Plus tard, il incorpore d’autres éléments et réduit progressivement la quantité de farine de blé dans les recettes. Pains, croissants, biscuits, toutes les pâtisseries sont constituées à entre 70 et 100% de farine de céréales ou de tubercules locaux. Les mets de Glory Bread ont pendant longtemps garni la table des déjeuners de grands événements officiels au Togo.

Manque d’accompagnement

Mais, très vite, Daniel Komlanvi Agblevon va déchanter. Le miel de son rêve va se transformer en fiel. Confronté aux dures réalités de l’entrepreneuriat au Togo où il est difficile de trouver un accompagnement financier sur de tels projets, on n’entendra plus parler du jeune entrepreneur qui a reçu en 2020 le Prix du meilleur planificateur de manioc au Togo, décerné par Cergi Togo, Meilleur promoteur de la consommation locale 2020 par Agridigitale, et qui est sacré Meilleur Entrepreneur rural de l’année 2019 par Togo Top Impact.

Daniel Agblevon, au secours!!!




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »