« Propranolol », la solution miracle au chagrin d’amour!

L’amour, ce beau sentiment nous fait souvent perdre la tête positivement ou négativement. Les chagrins sont pour la plupart difficiles à surmonter. Un psychiatre canadien, Alain Brunet, aurait trouvé la solution contre les chagrins.

Pour soulager ses patients, le psychiatre a entrepris de leur administrer du ‘Propranolol’, un médicament utilisé pour atténuer les mauvais souvenirs rapporte Buzzy Africa qui cite Le Parisien.

Selon Le Parisien, il formerait en ce moment des médecins français à cette thérapie pour cœurs brisés.

« C’est payé, balayé, oublié, je me fous du passé »… Entre 2016 et 2018, 360 victimes des attentats du 13 novembre 2015 prenaient part à un essai clinique unique au monde, mené par l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris. Souffrant de stress post-traumatique, elles ont pris, tout en suivant une thérapie très encadrée, du Propranolol.

Ce médicament, surnommé « la pilule de l’oubli », permettrait d’atténuer les souvenirs traumatiques. Un traitement qui pourrait toutefois soulager les cœurs brisés également.

« Le chagrin d’amour, cela a l’air léger. Et pour cause, il ne présente pas de menace vitale. Mais si certaines personnes réagissent bien, pour d’autres, le sol se dérobe sous leurs pieds. Il peut alors engendrer un trouble de l’adaptation, au même titre que le stress post-traumatique. Ce sont des pensées répétitives, une envie dévorante de pleurer, des nausées, de la détresse. C’est à ces patients que la thérapie s’adresse », explique le chercheur au Parisien.

Selon les informations, le psychiatre forme depuis janvier des médecins français à cette thérapie.

‘’Je ne rumine plus, j’avance’’ témoigne l’une des bénéficiaires de la thérapie, interviewée par Le Parisien. On pourra dire bientôt adieux aux peines ou chagrins d’amour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *