Home / deux / RD Congo: Moise Katumbi, un retour avorté !

RD Congo: Moise Katumbi, un retour avorté !

Partagez ceci :

La journée du 3 août 2018 sera gravée dans la mémoire de Moïse Katumbi et ses partisans. Interdit à l’aéroport, l’opposant congolais s’est résolu à rejoindre son pays par la route. Par l’aéroport ou par la frontière terrestre, Katumbi est déterminé à rentrer dans le pays.

L’opposant congolais Moise Katumbi, qui cherchait à regagner la République démocratique du Congo pour déposer sa candidature à la présidentielle de décembre, a déclaré qu’il s’était vu interdire l’accès à son pays.

Et pourtant, des deux côtés de la frontière, les partisans sont nombreux à se mobiliser. Entouré de ses partisans, l’opposant espérait avoir l’opportunité de revoir le Congo, son pays. Plus tôt dans la journée, l’équipe de l’opposant congolais avait indiqué qu’il avait finalement renoncé à atterrir à Lubumbashi, suite au refus des autorités.

Exilé en Europe depuis plus de deux ans, Moïse Katumbi s’est donc résolu à passer par la Zambie pour rentrer à partir du poste-frontière de Kasumbalesa, où une foule importante est venue l’acclamer. Des heures de blocage au bureau de l’immigration pour y effectuer des démarches administratives. Et finalement, rien. Katumbi devra patienter s’il veut revoir son pays.

Moïse Katumbi entend rentrer en République démocratique du Congo pour déposer sa candidature à l’élection présidentielle prévue en décembre prochain. Il pourrait néanmoins tomber sous le coup d’un mandat d’arrêt dès le moment où il aura franchi la frontière. Malgré cette menace, il avait décidé contre toute attente à arriver. Le voilà refoulé.

Sur les réseaux sociaux, ses partisans ne décolèrent pas. Ils diffusent de nombreuses vidéos le montrant en train de parcourir à pied les derniers mètres qui le séparent du territoire congolais. Il ya quelques jours, Jean-Pierre Bemba a réussi un retour trionphal. Ce ne sera pas le cas pour Katumbi, du moins pour le moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »