Home / deux / Russie: Valdmir Poutine à la chasse des « Témoins de Jéhovah »

Russie: Valdmir Poutine à la chasse des « Témoins de Jéhovah »

Partagez ceci :

Les forces de l’ordre russes ont procédé à l’interpellation de cinq membres des Témoins de Jéhovah. Il est reproché à ces derniers d’avoir propagé des idéologies extrémistes.

Le 17 juillet 2017, au mépris total des engagements internationaux pris par la Russie en vue de protéger la liberté de religion, la Cour suprême russe a confirmé sa décision de déclarer les activités des Témoins de Jéhovah « illégales ». Ce jugement valide l’interdiction du culte des Témoins de Jéhovah dans tout le pays alors que cette organisation compte environ 170 000 membres en Russie.

Interrogé sur la question, le ministère de la Justice russe a estimé que l’organisation religieuse présentait des “signes d’activité extrémiste”.L’administration a soutenu avoir saisi chez eux deux grenades et un engin explosif.

Suite à une enquête, les responsables de la police ont confirmé à travers un communiqué que des armes, ainsi qu’un « grand nombre de livres à contenu extrémiste » ont été saisis lors des perquisitions effectuées au domicile de ces cinq personnes à Kirov.

Ces derniers sont aussi accusés d’avoir collecté environ 6.500 euros auprès des fidèles et organisé des réunions clandestines à Kirov pendant le courant du 16 août 2017 et du 29 septembre 2018, brisant l’interdiction de l’organisation.

L’ONG Human Rights Watch dénonce le fait que “les autorités russes procèdent à des perquisitions, des interrogatoires et d’autres actes de harcèlement et de persécution”. Elle s’indignée par ailleurs contre ce qu’elle nomme, une “vaste campagne” de “persécution religieuse” contre les témoins de Jéhovah en Russie, une religion qui se revendiquent du christianisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »