Home / Country / West Africa / Benin / Boni Yayi: que cachent ses séjours réguliers à Lomé ?

Boni Yayi: que cachent ses séjours réguliers à Lomé ?

Partagez ceci :

L’ancien président prépare-t-il discrètement son retour sur la scène politique béninoise ? En tout cas, Boni Yayi a disparu des écrans radar après son exil précipité, à la fin de juin dernier. Même souffrant, à en croire ses proches, le prédécesseur de Patrice Talon n’est pas homme à renoncer. Où se trouve-t-il exactement ? À l’exception de quelques chefs d’État du continent, de sa femme et de ses enfants, personne ne le sait vraiment.

Selon Jeune Afrique, Boni Yayi a quitté Cotonou pour Lomé aux premières lueurs du 22 juin, dans une voiture de la présidence togolaise, après d’âpres négociations et l’intervention de l’Ivoirien Alassane Ouattara.

A-t-il pris la direction de l’Hôpital américain de Neuilly, en région parisienne, où il est habituellement suivi ? A-t-il préféré s’envoler pour la Corée du Sud, dont il apprécie particulièrement l’offre médicale ? Ou est-il simplement resté à Lomé ? Autant d’interrogations formulées par le magazine panafricain.

Aujourd’hui encore, le mystère reste entier. Ses proches refusent toujours de rendre public son lieu de résidence ou de préciser ses allées et venues, « pour ne pas porter préjudice aux pays concernés », souligne la même source.

Plusieurs sources rapportent que Boni Yayi a toutefois quitté Lomé quelques jours après y être arrivé, le 22 juin. Mais il a ensuite regagné la capitale togolaise, une ville qu’il connaît bien – elle abrite le siège de la Banque ouest-africaine de développement (Boad), qu’il a dirigée de 1994 à 2006.

C’est là qu’il a passé une bonne partie de sa convalescence. Interrogé, un ministre togolais reconnaît d’ailleurs « des séjours réguliers ».

Traduction »