Accueil / A la Une / Sénégal : dans un cercueil en bois, Hissène Habré inhumé « sans hommage officiel »

Sénégal : dans un cercueil en bois, Hissène Habré inhumé « sans hommage officiel »

Partagez ceci :

L’ancien président tchadien Hissène Habré a été inhumé le 26 août dans un cercueil en bois, au cimetière musulman de Yoff, sans qu’aucun hommage officiel ne lui soit rendu, ni au Sénégal ni au Tchad, renseigne Jeune Afrique. Ce dernier a, faut-il le souligner, été accompagné en sa dernière demeure par ses proches parents et des sympathisants. 

A noter qu’aucun officiel sénégalais n’est en revanche présent, à moins de considérer comme un représentant de l’État le Directeur Général du quotidien gouvernemental Le Soleil.

Condamné pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité, Hissène Habré avait bénéficié, le 7 avril 2020, d’une autorisation de sortie de prison de 60 jours lors de la « première vague » de Covid-19.

Il avait ensuite dû regagner sa cellule au début du mois de juin suivant. Sa famille et ses avocats avaient formulé une demande similaire en avril dernier, mais la justice sénégalaise avait cette fois refusé. 

L’ancien chef de guerre toubou n’a pas survécu à la dernière offensive du Covid.

Entend-il, dans la paix de la mort, les voix de ses anciennes victimes et de leurs familles qui, ces dernières années, n’ont eu de cesse de réclamer les indemnisations que les juges l’avaient condamné à leur verser ?

C’est l’interrogation de nos confrères de Jeune Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »