Accueil / A la Une / Cybercriminalité : une perte de 20 milliards de FCFA pour la Côte d’Ivoire en 2020

Cybercriminalité : une perte de 20 milliards de FCFA pour la Côte d’Ivoire en 2020

Partagez ceci :

« Escroqueries, chantages sexuels, chevaux de Troie…L’Afrique plus que jamais la cible des cybercriminels », titre Jeune Afrique ce vendredi 12 novembre dans un dossier spécial qui révèle que le nombre de cyberattaques explose sur le continent.  

Selon Interpol, qui a publié un rapport documenté sur le sujet le 21 octobre, les chiffres sont sans appel.

Au cours de l’année 2020, les cyberattaques répertoriées ont, dans certaines régions, plus que doublé.

En Afrique de l’Est, la hausse atteint pas moins de 55 % et, sur l’ensemble du continent, elles auraient coûté la modique somme de 4,1 milliards de dollars.

Et rien qu’en Côte d’Ivoire, renseigne JA, la cybercriminalité à coûté 20 milliards de francs CFA (environ 35 millions de dollars).

Les causes ?

Avec sa population jeune et ultra connectée, souligne le magazine panafricain, le recours massif aux services bancaires via les téléphones mobiles et, surtout, les lourdes carences en cybersécurité qu’elle traîne, font malheureusement de l’Afrique, une cible privilégiée.

« Ces attaques sont de plus en plus sophistiquées et menées par des cybercriminels de plus en plus professionnels et organisés. C’est aussi un important foyer de cyberarnaqueurs », note Jeune Afrique.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »