Accueil / A la Une / Sud Soudan : le gouvernement menace de fermer Facebook et Twitter
Salvar Kir Riek Machar 70

Sud Soudan : le gouvernement menace de fermer Facebook et Twitter

Partagez ceci :

Le gouvernement sud-soudanais envisage de fermer Facebook et Twitter suite aux différentes invectives proférées par des utilisateurs de ces médias sociaux à son encontre.

Les dissensions politiques au Sud Soudan n’ont pas encore trouvé une solution durable et pérenne.

Après les accords de paix de 2018 qui est une version revitalisée de celui de 2015, le président Salva Kiir Mayardit et le premier vice-président, le Dr Riek Machar Teny, les deux protagonistes de la crise ont toujours du mal à s’attendre.

Dans ses conditions, les sud-soudanais et la communauté internationale ont appelé les deux hommes à organiser les élections et à quitter le pouvoir afin que la paix revienne dans le pays.

Face à ces différentes critiques des citoyens sur Facebook et Twitter, le gouvernement a averti les sud soudanais à s’abstenir de ces insultes contre le gouvernement au risque de voir les médias sociaux fermés.  

« Utilisez les médias sociaux pour promouvoir la paix et l’harmonie et non pour répandre la haine, sinon, si le gouvernement estime qu’il ne peut pas le contrôler, nous serons obligés de fermer, alors utilisez les médis sociaux pour promouvoir la paix. », a déclaré Michael Makuei, le porte parole du gouvernement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »