Accueil / A la Une / Timothy Armoo : ce jeune entrepreneur qui a réussi à casser les codes

Timothy Armoo : ce jeune entrepreneur qui a réussi à casser les codes

Partagez ceci :

Moins d’un pour cent des investissements en capital-risque au Royaume-Uni sont destinés à des entrepreneurs noirs entre 2009 et 2019, indique un rapport récent d’Extend Ventures. Même si l’accès aux financements pour les entrepreneurs noirs est un véritable chemin de croix, le jeune entrepreneur noir Timothy Armoo a pu obtenir des investissements, développer et vendre sa start-up.

Selon des statistiques gouvernementales récentes, les Noirs ont quatre fois plus de difficultés à obtenir des prêts commerciaux que les fondateurs d’entreprises blancs ou sud-asiatiques.

Dans un environnement d’affaires aussi rude, cela fait 5 ans que Timothy Armoo a créé une entreprise qui met en relation des influenceurs sur les médias sociaux notamment TikTok, Instagram et Snapchat, avec de grandes marques pour des travaux de promotion. Il a travaillé à développer cette entreprise au point d’embaucher jusqu’à 65 personnes.

« Je me suis toujours vu comme un entrepreneur d’abord, puis comme un entrepreneur noir. Sinon, vous commencez à mettre trop l’accent sur votre race et vous commencez à penser à toutes les statistiques concernant les taux de financement inférieurs, ou le manque de sorties, ce qui fait que vous jouez mentalement sur la défensive », prévient Timothy Armoo.

L’entrepreneur de 27 ans vient de vendre pour une somme à huit chiffres son entreprise de publicité sur les médias sociaux, Fanbytes, à une plus grande société de publicité appelée Brainlabs.

Timothy Armoo espère que son histoire inspirera plus d’un. « Le financement est là, et les opportunités sont là. Soyez objectif, et résolvez les problèmes. Concentrez-vous pour être si bon qu’ils ne peuvent pas vous ignorer », conseille-t-il sur ses comptes de médias sociaux.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »