Accueil / Projets / Sure Key: la solution togolaise contre le vol des motos

Sure Key: la solution togolaise contre le vol des motos

Partagez ceci :

Le plus souvent, les usagers de motos sont confrontés à un phénomène qui peine à baisser, le vol. Les individus mal intentionnés, avide d’argent usent de tous les moyens pour voler les engins à deux roues. Des motos pour la plupart des utilisateurs sont un secours pour les besoins quotidiens.

Face à ce phénomène, des jeunes togolais ont pensé apporter une solution avec leur initiative. Ils ont mis en place la solution « Sure Key », une dénomination anglaise qui signifie, clé sûre. C’est en fait une pochette électronique qui comporte un bout USB et permet de sécuriser une moto. Elle est incorporée dans l’engin.

« Il y a des voleurs qui ont des clés universelles, qui peuvent démarrer n’importe quelle moto. Mais en cas de vol, si “sure key” était intégrée, sans le contact entre les deux bouts USB, la moto ne va pas démarrer », a indiqué Ekoué Jean Kougnah qui fait partie des initiateurs de cette solution.

Aux personnes qui ne sont pas encore persuadé, Jean donne leur donne l’assurance d’une protection garantie grâce à la clé sûre. « Nous avons constaté que sur le terrain, il y a des clés et des antivols mais, les  motos continuent par être volés.  Nous avons solutionné le problème avec notre produit».

C’est en juillet 2018 dernier que la clé sûre a été créé par trois jeunes togolais sur la base d’un constat fait dans leur milieu. Il s’agit de Ekoué Fall Ayité, Oscar Ayité et Ekoué Kougnah. Une solution innovante qui séduit déjà plusieurs personnes dans la capitale togolaise. Au dernier salon des technologies et de l’innovation de Lomé (STIL) qui a eu lieu le 1er septembre dernier, « Sure Key  » a été sélectionnée comme meilleur projet.

Désormais les trois jeunes entrepreneurs espèrent assez d’engouement et de soutien autour de leur solution pour permettre de lutter efficacement à leur manière contre le vol qui attriste chaque jour beaucoup de citoyens.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »