Togo : l’approche pour impliquer la diaspora

Partagez ceci :

Le Togo compte sur sa diaspora pour se développer. A cet effet, les autorités ont lancé cette semaine le Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE). Il s’agit d’une plateforme qui mettra ensemble les fils et filles du pays afin d’évoquer leur situation et leur contribution à l’évolution.

A en croire le ministre togolais en charge des affaires étrangères, il s’agit d’une instance, d’une plateforme fédérative, inclusive, non partisane, non discriminatoire (et à but non lucratif) qui regroupera l’ensemble des Togolais et Togolaises résidant hors du territoire national.

Elle sera le trait d’union entre la diaspora togolaise et le gouvernement sur toutes les questions d’intérêt commun. Et sa mission sera de suivre et de coordonner les actions de développement de la diaspora au Togo.

« Le HCTE est un projet phare de la feuille de route du gouvernement pour les Togolais de l’extérieur. Il vise à créer un cadre permettant de mieux régir les relations entre le Togo et sa diaspora. Il ne sera affilié à aucune obédience confessionnelle, philosophique ou politique. C’est également une plateforme permanente d’échanges et d’initiatives en vue de créer une synergie d’action entre les Togolais de l’extérieur, leur gouvernement et leurs concitoyens vivant au pays », a souligné Prof. Robert Dussey.

Le HCTE sera composé de trois (3) organes à savoir : l’Assemblée générale, les groupes de travail permanents et le guichet diaspora. Son installation aura lieu lors du Forum économique de la diaspora africaine prévu en novembre 2019 à Lomé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *