Home / Affaires / Togo : soja, karité, anacarde, des filières porteuses selon la Banque Mondiale

Togo : soja, karité, anacarde, des filières porteuses selon la Banque Mondiale

Partagez ceci :

Plusieurs filières agricoles sont porteuses au Togo selon la Banque Mondiale. A en croire une récente étude, l’ananas, l’apiculture et le karité font partie des 9 filères qui peuvent permettre au pays de progresser et offrir de l’emploi aux jeunes.

C’est l’étude intitulée « identification de filières à fort potentiel de marché et d’emploi » de la Banque mondiale au Togo, qui donne une idée claire sur la santé de certaines filières dans le pays. Elle cite le sésame, l’ananas, l’apiculture, le karité, le soja, les champignons, le fonio, ou les légumes comme les plus porteuses dans le secteur agricole au Togo.

L’étude de la Banque mondiale a pris en compte au total 22 filières. L’idée était d’évaluer leur capacité d’absorber les jeunes en quête d’emploi et de revenu.

Parmi les plus grands constats, les filières d’exportation comme le Coton, le café-cacao ont été rapidement recalées au second plan. La pénibilité des travaux dans le coton et les fluctuations répétitives des cours mondiaux du Café-Cacao sont les raisons qui n’attirent pas les jeunes, selon les agents de la Banque Mondiale. .

Grace au soutien des acteurs par le Cadre intégré renforcé (CIR) de l’Organisation Mondiale du Commerce, les filières soja, karité, anacarde se sont rapidement développées dans le pays. Avec une enveloppe de $5,6 millions sur trois ans, le CIR espère améliorer la compétitivité de ces différentes filières. Pour atteindre cet objectif, des séances de formation et de sensibilisation ont été initiées pour les regroupements de paysans du pays.

Traduction »