Home / A la Une / Togo : une nonne soutient une thèse sur les abus s3xuels des prêtres

Togo : une nonne soutient une thèse sur les abus s3xuels des prêtres

Partagez ceci :

Il faut du courage pour évoquer ce sujet en public surtout quand on est catholique et de surcroît nonne. C’est ce dont a fait preuve la bonne sœur Mary Lembo en soutenant sa thèse de doctorat. Éducatrice puis formatrice, la sœur a fait objet à de nombreuses reprises des cas d’abus sexuels des prêtres sur les sœurs religieuses. C’est ce qui l’a poussé à soutenir cette thèse pour dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

Pour la religieuse de 49 ans, « les victimes ressentent l’autorité du prêtre comme venant de l’Eglise elles-mêmes et subissent cette relation à laquelle elles n’osent pas s’opposer ».

« Que ce soit chez les jeunes filles qui s’approchent du prêtre pour demander conseil sur leur vie spirituelle ou chez les religieuses, il y a aussi une grande naïveté, cause de vulnérabilité », reconnait la none togolaise.

Alors qu’elle a rencontré une centaine de séminaristes de l’Afrique de l’Ouest récemment, elle affirme que ces derniers ont compris l’enjeu.

Elle aspire à une évolution de mentalités et espère apporter sa pierre dans le processus de cette évolution. Consacrée de la congrégation des sœurs de Sainte Catherine d’Alexandrie V.M, elle est membre depuis 2014 de l’équipe de recherche et collabore à travers l’enseignement et la formation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »