Accueil / A la Une / Un policier kényan licencié pour désertion après 9 mois de coma

Un policier kényan licencié pour désertion après 9 mois de coma

Partagez ceci :

Victime d’un accident de la route, cet officier de police kényan a passé neuf mois dans le coma dans l’un des plus grands hôpitaux du pays.

Pour sa famille, le monsieur serait porté disparu puisque les recherches dans les morgues du pays n’ont rien donné.

Le policier lui-même a été admis le 21 décembre 2020 en tant qu’inconnu au principal hôpital de référence de la capitale, puisqu’il n’avait aucun document d’identité sur lui au moment de son admission.

La police pour sa part l’accuse par contumace de désertion et un mandat d’arrêt a été lancé contre lui, puis ensuite abandonné.

Le site d’information Daily Nation indique cependant que des dispositions sont prises pour le réintégrer dans les forces de police.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »