Accueil / Africa top success / Vers la création d’une « Opep » du cacao en Afrique ?

Vers la création d’une « Opep » du cacao en Afrique ?

Partagez ceci :

Près de 60% du cacao mondial est produit par la Côte d’Ivoire et le Ghana cependant, ils n’arrivent pas encore à peser dans le contrôle des prix. Cette situation pourrait changer dans les prochains mois. Le défi est de travailler ensemble afin de former un bon bloc à l’image de « l’Opep » (organisation des pays exportateurs de pétrole).

Le Cameroun et le Nigeria, tous les deux producteurs de cacao, représentent à peu près 15% de la production mondiale. Ces deux pays ont officiellement soumis leur candidature à « l’Initiative cacao Côte d’Ivoire-Ghana », une initiative lancée en 2017 par les présidents Alassane Ouattara et Nana Akufo-Addo.

« Ensemble, on est plus fort », dit-on. « S’ils se joignent à la Côte d’Ivoire et au Ghana, cela ferait 75% de la production mondiale. Comme vous savez, la question aujourd’hui est comment améliorer les revenus du planteur. Le fait d’être ensemble donne une voix plus forte sur des réflexions autour de comment on peut, ensemble, améliorer les systèmes d’achat et mettre en place des politiques », espère Alex Assanvo, le secrétaire exécutif de l’Initiative cacao Côte-d’Ivoire-Ghana (ICCIG), cité par Rfi.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »