Accueil / Africa top success / Expansion du terrorisme vers la côte ouest-africaine: le Ghana, un « terrain fertile »

Expansion du terrorisme vers la côte ouest-africaine: le Ghana, un « terrain fertile »

Partagez ceci :

Visiblement, plus aucun pays d’Afrique de l’Ouest n’est à l’abri des attaques terroristes qui se déploient du Sahel vers la côte. Deux localités du Ghana ont été la cible d’attaques meurtrières mardi 16 août 2022.

Mardi, des hommes armés ont attaqué les localités de Tamalé et de Boualga, au Nord du Ghana. Cette information, non encore confirmée par les autorités du pays, aurait été un fiasco pour les assaillants. En revanche, au moins cinq terroristes auraient été neutralisés et quatre autres appréhendés, selon nos informations.

Ces attaques, si elles sont confirmées, sonnent la fin de l’exception ghanéenne. Le pays était épargné jusqu’ici par les katibas du Sahel qui ont attaqué la Côte d’Ivoire (2017) et le Togo voisins. Mais à vrai dire, le Ghana pays est considéré comme un « terrain fertile » pour l’implantation de cellules djihadistes. En clair, la menace était réelle, et les autorités du pays en étaient conscientes.

Dans son dernier rapport annuel, publié le 9 mai, le Centre ouest-africain de lutte contre l’extrémisme (Wacce) s’est alarmé de la poussée vers le sud des groupes terroristes sahéliens. « Cette propagation rend la situation des régions frontalières du Ghana extrêmement préoccupante », avait averti le rapport.

Les frontières du Ghana avec la Côte d’Ivoire et le Burkina sont présentées comme des zones dangereuses par lesquelles pourraient passer les terroristes. Plus de 189 points d’entrée non officiels ont été recensés en 2019 par le Réseau ouest-africain pour l’édification de la paix (Wanep). De nombreuses katibas du Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans (GSIM) et de l’Etat islamique au Grand Sahara se sont implantées courant 2021 dans la région des Cascades, faisant du nord du Ghana une zone de repli idéale pour les groupes armés opérant dans les espaces transfrontaliers.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »