Home / A la Une / 170 présumés terroristes arrêtés à la frontière Togo Ghana
Ministre ghanéen en charge de la sécurité Albert Kan-Dapaah

170 présumés terroristes arrêtés à la frontière Togo Ghana

Partagez ceci :

Des présumés terroristes arrêtés à la frontière entre le Togo et le Ghana. L’information émane du ministre ghanéen en charge de la Sécurité, Albert Kan-Dapaah. Au total, 170 personnes ont été interpellées et des munitions saisies.

C’est dans le cadre de l’opération « Koudanlgou III », conjointement menée par les forces de l’ordre ghanéennes et togolaises dans la zone transfrontalière entre les deux pays, qui a permis d’arrêter ces présumées terroristes.

En outre, les autorités ghanéennes annoncent la saisie de 108 fusils artisanaux, des armes étrangères à un ou deux canons sans aucun document justificatif valable.

Pour information, « Koudanlgou III » est une opération de prévention d’activités terroristes, de crimes transfrontaliers, de trafic de drogue, de circulation illégale des armes et fraudes douanières, conjointement menée par les forces de l’ordre ghanéen et togolais dans la zone transfrontalière entre les deux pays de l’Afrique de l’Ouest.

Elle s’inscrit dans le cadre du programme « The Accra Initiative », un accord entre le Ghana, le Togo, le Burkina Faso, le Bénin et la Côte d’Ivoire, les autorisant à mettre en commun leurs services de renseignement, en vue de mener la guerre contre le terrorisme dans la région.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »