Home / A la Une / À chaque attentat ou attaque au couteau j’ai le poumon perforé…

À chaque attentat ou attaque au couteau j’ai le poumon perforé…

Partagez ceci :

Par Sofia Azzouz Ben-Mansour

À chaque attentat ou attaque au couteau j’ai le poumon perforé. Pensées aux policiers de la préfecture de police. J’aimerais dire aux islamistes que je les emmerde mais ouvertement !

À cause d’eux les gens font l’amalgame sur les musulmans. Et à cause d’eux également des femmes et des hommes dans le monde entier vivent sous la peur. Des filles risquent l’acide car elles veulent apprendre à lire et à écrire.

Je m’appelle Sofia et j’ai 30 ans je suis d’origine marocaine. La femme est sensuelle par nature, insoumise. J’aime être en jupe courte ou longue, J’aime mon rouge à lèvres, j’aime mon parfum qui est Insolence de Guerlain, j’ai les cheveux longs noirs et très souvent j’ai les cheveux aux vent. Dans ma famille c’est moi la rebelle j’ai un caractère volcanique je ne me laisse pas faire et je suis insoumise.

Ils devraient même dire oui à la tentation cela les rendrait moins méchants ! Pourquoi ce cliché de 2 jolies parisiennes par Robert Doisneau ? Car c’est l’image de Paris son essence même. Prendre un café sur la terrasse on adore ça depuis la fin du 18ème siècle. La 1ère terrasse de café date de 1775. Ça fait 242ans qu’on est sur la terrasse.

Et même si demain moi je tombe pour mes idées révolutionnaires pour certains, ils n’auront jamais ma lumière ni même ma peur…

Sofia Azzouz Ben-Mansour

Historienne de l’art

Traduction »