Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / Affaire de saisie d’avion : le gouvernement ivoirien apporte une clarification
Air Côte d'Ivoire 9

Affaire de saisie d’avion : le gouvernement ivoirien apporte une clarification

Partagez ceci :

L’État ivoirien a réagi suite à la tentative de saisie d’un aéronef d’Air Côte-d’Ivoire à Bamako. Les autorités ivoiriennes annoncent traquer Oumar Diawara, l’instigateur de cette saisie de l’aéronef.

L’affaire fait toujours grand bruit en Côte-d’Ivoire. Il y a quelque jours, un homme d’affaire congolo-malien du nom d’ Oumar Diawara, muni d’une décision de la Cour de justice de la CEDEAO, exigeant de l’État ivoirien le versement d’une somme de 1 milliard 250 millions de FCFA, a procédé à la saisie au Mali d’un Airbus A319 immatriculé TU-TSZ appartenant à  Air Côte-d’Ivoire.

Cette saisie n’a pas pu aboutir puisque le vol avait pris du retard mais a finalement décollé d’après les informations de la direction de la compagnie. Dans un communiqué publié le jeudi 25 novembre 2021, le gouvernement ivoirien qui dénonce l’attitude d’Oumar Diawara a rétabli sa part de vérité.

Il annonce que l’homme d’affaires fait l’objet d’une poursuite en Côte-d’Ivoire. « Le Gouvernement marque sa surprise devant le déroulement de tels événements. Il rassure que toutes les dispositions sont prises pour préserver les intérêts de l’État et éviter que pareilles voies de fait ne se reproduisent », peut-on lire dans un communiqué du gouvernement.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »