Accueil / A la Une / Afr. du Sud : Jacob Zuma en liberté provisoire, l’opposition grince des dents

Afr. du Sud : Jacob Zuma en liberté provisoire, l’opposition grince des dents

Partagez ceci :

Condamné à 15 mois de prison pour outrage à la justice, l’ex-président sud-africain Jacob Zuma bénéficie désormais d’une liberté conditionnelle pour motif médical.

Seulement, cette faveur accordée à l’ancien président a déclenché la colère de l’opposition et des groupes de pression qui dénoncent une décision politique et non médicale.

Pour rappel, Jacob Zuma a écopé de quinze mois de prison suite à son refus de se présenter devant une commission d’enquête sur la corruption. Il a effectivement commencé à purger sa peine en juillet, mais il était hospitalisé depuis début août.

Ses détracteurs demandent à ce que critères exacts qui ont abouti à sa remise en liberté conditionnelle soient détaillées.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »