Umalis Group
Home / A la Une / Algérie : Total ne pourra pas racheter les actifs d’Anadarko

Algérie : Total ne pourra pas racheter les actifs d’Anadarko

Partagez ceci :

Mauvaise nouvelle pour Total. La compagnie française a été informée par Occidental qu’elle ne pourrait pas acquérir les actifs pétroliers et gaziers d’Anadarko en Algérie. L’annonce a été faite mardi par le PDG de Total.

Le PDG de Total, Patrick Pouyanné a donné la nouvelle mardi au cours d’une conférence téléphonique avec les analystes après la publication des résultats trimestriels du groupe.

« Occidental nous a officiellement dit que nous ne pourrions pas acquérir les actifs en Algérie ».

Selon l’agence Reuters, Total a conclu en mai 2019 un accord avec l’américain Occidental Petroleum en vue du rachat pour 8,8 milliards de dollars (8,1 milliards d’euros) des actifs pétroliers et gaziers d’Anadarko en Algérie, au Ghana, au Mozambique et en Afrique du Sud, dans le cadre d’une OPA d’Occidental Petroleum sur Anadarko.

L’Algérie avait indiqué en décembre que sa compagnie publique Sonatrach allait exercer son droit de préemption sur les actifs d’Anadarko.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »