Home / A la Une / Appartenir à l’Eglise universelle empêche-t-il d’aller à l’église locale ?

Appartenir à l’Eglise universelle empêche-t-il d’aller à l’église locale ?

Partagez ceci :

Le chrétien peut-il choisir de ne pas aller à l’Église au motif qu’il appartient à l’Église universelle? Aller à l’église est devenu, pour beaucoup de personnes qui professent être chrétiennes, une option. Mais, que dit la Bible?

Qu’est-ce que l’Église universelle?

Le terme « Eglise » vient de « ekklesia » qui signifie littéralement « appelé hors de ». Ce terme était utilisé, chez les Grecs, pour désigner une assemblée de citoyens convoqués pour délibérer; dans son sens biblique, le mot désigne l’assemblée des croyants unis par leur obéissance à l’appel de Dieu en Jésus-Christ.

Dans le Nouveau Testament, ce terme ne désigne jamais un bâtiment ou un lieu de culte. Dans le livre des Actes 17: 24, la Bible déclare que “le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme”. En clair, Dieu n’habite pas à l’intérieur des bâtiments construits par les hommes pour l’adorer. Jésus-Christ étant lui-même à la base de tout l’édifice de l’Eglise, l’unique moyen d’entrer dans l’Eglise est donc d’accepter la Parole de la vérité; de se repentir et de croire personnellement en Jésus-Christ pour le pardon de ses péchés et le salut éternel de son âme.

Ainsi, toute personne qui accepte le salut est immédiatement incorporée à l’Eglise, qui est un corps spirituel qu’il est impossible de voir globalement. “(…) louant Dieu, et trouvant grâce auprès de tout le peuple. Et le Seigneur ajoutait chaque jour à l’Eglise ceux qui étaient sauvés.” (Actes 2: 47).

L’Eglise, c’est la famille spirituelle de Dieu. En d’autres termes, l’Eglise universelle, c’est le corps de toutes les personnes ayant accepté Jésus-Christ comme Seigneur et Sauveur personnel et qui ont reçu le Saint-Esprit. Elle ne dépend d’aucune organisation humaine. 

Cela nous empêche-t-il d’aller à l’église locale ?

Si nous sommes d’accord pour dire que l’Église (universelle), c’est le corps de Christ dans son entièreté, qu’il est impossible de voir globalement, nous pourrions alors être tentés de croire que cela nous exonère d’appartenir à des assemblées chrétiennes. Et pourtant!

Les saintes Ecritures sont assez claires sur la question. En effet, l’apôtre Paul exhorte les Hébreux à ne pas abandonner leur assemblée. “N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns” (Hébreux 10: 25). Ce verset insiste sur le fait que nous devons continuellement faire partie d’une église (ou d’une assemblée) locale contrairement à l’habitude de beaucoup trop de personnes professant Christ. Plus qu’une simple exhortation, il s’agit d’un commandement: “N’abandonnons pas”!

Il est important voire indispensable pour les frères de se retrouver dans l’assemblée des saints pour se soutenir les uns les autres. “Veillons les uns sur les autres, pour nous exciter à la charité et aux bonnes œuvres.” (Hébreux 10: 24).

L’indispensable communion entre les frères

Un frère a dit un jour: “un pécheur qui va à l’église a plus de chance de se repentir que celui qui n’y va pas. Car à force d’écouter la parole de Dieu, à force de communier avec des frères, les chances d’une vraie repentance sont plus grandes pour le premier que pour le second qui s’enfonce davantage dans le péché”. Ce témoignage résume avec une infinie justesse l’importance pour les frères de rester en communion, c’est-à-dire de ne pas abandonner leur assemblée.

Il est donc clair que les réunions hebdomadaires ne sont pas une option pour les chrétiens. C’est un commandement de Dieu. Voici une mise en garde de l’apôtre Paul: “(…) Il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d’entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désires, détourneront l’oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables.”

L’appartenance à l’Eglise universelle c’est-à-dire à la communauté universelle de de ceux qui ont confessé Jésus ne remplace pas l’église locale au sein de laquelle les croyants doivent se réunir pour communier. “Voici, qu’il est  agréable, qu’il est doux pour des frères de demeurer ensemble! C’est comme l’huile précieuse qui, répandue sur la tête, descend sur la barbe, sur la barbe d’Aaron, qui descend sur le bord de ses vêtements.” (Psaume 133: 1-2)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »