Accueil / A la Une / « J’ai la peau noire mais je suis le Messi Jésus », un Burkinabè choque les internautes

« J’ai la peau noire mais je suis le Messi Jésus », un Burkinabè choque les internautes

Partagez ceci :

Jésus est de retour, et il est aperçu au Burkina Faso, diront certains. Pour d’autres, c’est l’accomplissement des prophéties des derniers temps, selon lesquelles beaucoup prétendront qu’ils sont le Fils du Dieu vivant. Et c’est l’exemple palpable du sieur Adama Sawadogo, un burkinabè qui proclame être « Jésus-Christ », le Messie tant attendu. Une déclaration qui fait jaser la toile.

Pour justifier et montrer l’authenticité de ses propos, il a déclaré en ces termes :

« J’ai la peau noire, parce que je me suis fait brûler par le soleil. Moi, c’est Adama Sawadogo, le Christ à la peau noire que Dieu a suscité pour accomplir la seconde venue de Jésus-Christ. Je suis donc le Messi Jésus-Christ qui doit venir si vous voulez comprendre. Comme il est écrit sur le Cantique de Salomon, je suis noir, mais je suis bel fils de Jérusalem. Comme les tentes des quebars ou les pavillons de Salomon. Il m’a été donné un accent poétique pour avertir les peuples de Jérusalem ; je suis donc venu dans l’esprit, la puissance de Jésus, le messie ».

Démarrant son « ministère » dans son pays, le nouveau « Christ du Sahel » a exhorté le président du Faso et le peuple burkinabè à se soumettre au décret divin afin de ne pas s’attirer la colère divine et la destruction qui s’y oppose.






Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »