Accueil / Africa top success / Pour Mariam Sankara, « Blaise doit passer par la prison »

Pour Mariam Sankara, « Blaise doit passer par la prison »

Partagez ceci :

Le retour de Blaise Compaoré ce 7 juillet polarise les débats au Burkina Faso. Pour Mariam Sankara, la veuve de Thomas Sankara, l’ancien président doit aller en prison.

Sur TV5 Monde, l’ancienne Première dame regrette le traitement de faveur qui est fait à Blaise Compaoré, lui qui a « renié la nationalité burkinabé ». « C’est quand même faire fi de la justice burkinabè et des sentiments des familles des victimes. C’est quelqu’un qui a renié sa nationalité burkinabè, il est devenu Ivoirien, il s’est moqué de la justice burkinabè. Il a été condamné, et bon voilà qu’on le fait rentrer comme cela au Burkina Faso. Ça dépasse tout entendement« , a déclaré Mariam Sankara.

En déroulant le tapis rouge à Blaise Compaoré, Mme Sankara pense que le chemin vers la réconciliation va être long. « Je suis écœurée, vraiment frustrée et écœurée, poursuit-elle, parce que je pense que ce n’est pas la voie du tout de la réconciliation, ce n’est vraiment pas cette voie. Tout ce dont les Burkinabè veulent c’est la sécurité dans le pays. Mais ça, ce n’est pas surtout ce que la population demande. »

Elle accuse le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba de promouvoir l’impunité en agissant ainsi. « Pour elle, Blaise Compaoré ne doit pas échapper à la prison. « En faisant ce geste il a favorisé l’impunité. Et, dans leur message, ils disaient combattre l’impunité. Mais ce n’est vraiment pas combattre l’impunité de cette façon. Blaise doit exécuter la décision de justice. Il doit passer par la prison« , a-t-elle conclu.  

Abdoul Karim Saidou, politologue à l’université Thomas Sankara de Ouagadougou, a estimé pour sa part vendredi que le retour de Compaoré est un facteur de division pour le Burkina Faso.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »