Accueil / Africa top success / Burkina Faso : et si le piège de la justice se refermait sur Blaise Compaoré?

Burkina Faso : et si le piège de la justice se refermait sur Blaise Compaoré?

Partagez ceci :

Blaise Compaoré est arrivé à Ouagadougou jeudi après-midi, en provenance d’Abidjan où il est en exil depuis sa chute en 2014. Officiellement, l’ancien président devrait avoir des entretiens avec le chef de la junte. Mais, il y a aussi l’affaire Thomas Sankara dans laquelle M. Compaoré a été condamné, en avril, à la prison à vie.

Après huit ans d’exil, Blaise Compaoré is back! L’ex-président du Faso est arrivé ce jeudi après-midi à Ouagadougou, par un vol privé affrété par les autorités ivoiriennes. Un retour qui fait polémique. Et pour cause.

Le 6 avril 2022, il a été condamné à la perpétuité pour son rôle dans l’assassinat de l’ancien président Thomas Sankara. Pour les les ayants droits des victimes du coup d’État de 1987, c’est l’occasion pour que « les autorités judiciaires prennent toutes leurs responsabilités. » Pour leurs conseils, la loi est claire : l’arrêt qui condamne Blaise Compaoré à la perpétuité dans l’affaire Sankara vaut mandat d’arrêt.

Libre pour le moment

Ce vendredi, il se rendra à une réunion avec d’autres anciens chefs d’État burkinabè. Après ces rencontres officielles, l’ex-locataire du palais de Kosyam fera-t-il face à la justice? Dans un communiqué, la présidence du Faso a assuré que « cette rencontre n’entrave pas les poursuites judiciaires engagées contre certains. » Du côté d’Abidjan, il semble que tous les gages d’assurance que Blaise Compaoré ne risquerait pas l’emprisonnement aient été obtenus.

Après sa chute en octobre 2014, Blaise Compaoré s’est enfui en Côte d’Ivoire où il a été naturalisé en 2016.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »