Accueil / A la Une / Gambie : Adama Barrow nomme 2 proches de Yahya Jammeh au parlement, les associations de victimes choquées

Gambie : Adama Barrow nomme 2 proches de Yahya Jammeh au parlement, les associations de victimes choquées

Partagez ceci :

En Gambie, l’une des principales associations de victimes de l’ère Yahya Jammeh se dit profondément « choquée » par les choix du président Adama Barrow de nommer la semaine dernière deux anciens alliés de son prédécesseur à la tête du parlement.

Des nominations controversées alors que ces deux personnalités sont clairement opposées à toutes poursuites judiciaires à l’encontre des auteurs de crimes.

« Monsieur le président, c’est avec un choc profond et un sentiment de trahison douloureux que le centre pour les victimes a appris votre nomination de Fabakary Tambong Jatta et Seedy Njie au sein du Parlement. », a écrit Sheriff Kijera, le directeur du centre des victimes, à l’occasion d’une rencontre.

La parole est donnée ensuite à deux victimes. Khemeseng Jammeh était en prison en 1997 lorsqu’il a été élu au Parlement, à l’époque dominé par les mêmes figures qui refont surface aujourd’hui.

« C’est très surprenant qu’Adama Barrow aient pris la décision de nommer de telles personnes, qui ont à répondre à de nombreuses questions concernant les violations des droits de l’homme. » 

Abdoulie Bojang pour sa part évoque l’agenda des derniers jours. Et y voit un manque de respect vis-à-vis des victimes. Lui qui a perdu son fils Lamin lors d’une manifestation étudiante, le 10 avril de l’an 2000.

« Si le fils d’Adama Barrow avait été tué un 10 avril, on ne ferait pas des élections ces jours-là. Je sais qu’il ne ferait pas ça. Alors pourquoi est-ce qu’il le fait maintenant ? Est-ce qu’il essaie de nous provoquer ? » 

Contacté vendredi après-midi, par RFI, le cabinet du président Adama Barrow dit ne pas avoir reçu la lettre pour l’instant. 

Avec RFI




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »