Accueil / A la Une / Au Ghana, il y aurait plus de soignants à l’étranger qu’au pays
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au Ghana, il y aurait plus de soignants à l’étranger qu’au pays

Partagez ceci :

Selon les chercheurs Frank Nyonator et Ken Sagoe, ce pays d’Afrique de l’ouest a perdu 50% de ses effectifs d’infirmiers entre 1995 et 2005 en dépit de certains avantages (logements gratuits et des primes) pour freiner cette fuite de cerveaux.

En 2016, on comptait seulement 3 365 médecins soit 1 pour 8500 habitants.

Le Ghana n’est pas seul dans le cas. L’Afrique du Sud et le Nigéria font aussi face à cette situation.

Un rapport de la Fondation Mo Ibrahim paru en 2018 indique que 13 584 médecins formés en Afrique travaillaient aux États-Unis en 2015, une hausse de 27 % par rapport à 2005. Un important nombre de ces professionnels viennent de quatre pays en particulier : Égypte, Ghana, Nigeria et Afrique du Sud. C’est un manque à gagner pour le continent.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »