Accueil / Pays / Afrique de l’Ouest / « Boko Haram » : encore 3 filles de Chibok secourues, 8 ans après

« Boko Haram » : encore 3 filles de Chibok secourues, 8 ans après

Partagez ceci :

Depuis l’enlèvement en 2014 de 276 filles par la secte islamiste Boko Haram dans leur pensionnat de Chibok, plus de 100 écolières nigérianes manquent toujours à l’appel. Vendredi, l’armée nigériane a annoncé en avoir retrouvé trois.

Selon le confrère Africanews, c’est le général Christopher Musa, commandant des forces militaires qui les a présentées à la presse devant une caserne militaire à Maiduguri, dans l’Etat de Borno.

« Trois des filles de Chibok sont ici avec vous, ces filles sont Ruth Bitrus, Kauna Luka et Hannatu Musa. Elles ont toutes été secourues par les troupes de la 21e brigade blindée spéciale après des opérations qui ont créé un environnement favorable pour que ces filles puissent échapper à leurs ravisseurs. »

Ces jeunes filles retrouvées, se sont rendues aux forces armées après s’être échappées de la forêt de Sambisa, ou le groupe djihadiste règne en maître.

Plusieurs ont été mariées aux hommes de Boko Haram selon des vidéos produites par le groupe.

Cependant, dans le nord-est, les rapts se multiplient avec à la manœuvre Boko Haram et parfois des groupes criminels qui pratiquent les enlèvements de masse contre des rançons.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »