Accueil / A la Une / Cameroun : primes de Lions Indomptables, une facture « salée » pour l’État

Cameroun : primes de Lions Indomptables, une facture « salée » pour l’État

Partagez ceci :

Un nouveau scandale autour des primes des Lions indomptables du Cameroun secoue la toile depuis quelques heures. Le montant des rémunérations versées aux joueurs, au staff technique et à l’encadrement de la sélection nationale pour la qualification à la Coupe du Monde 2022 est désormais connu.

La mirobolante somme de 807 630 € a été déboursé par l’Etat camerounais pour soutenir la qualification de l’équipe nationale à cette compétition mondiale. Le budget de l’État a été saigné à bloc, pensent certains internautes alors que d’autres soutiennent qu’aucun sacrifice n’est trop grand quand il s’agit du football national.

Sur la base de ce document – qui devrait être gardé secret – , on apprend que le coach Rigobert Song a obtenu 31 175 euros et ses quatre adjoints (Sébastien Migné, Augustine Simo, Souleymanou Hamidou, Raphaël Fèvre) 19 000 euros chacun. Même prime pour chacun des 27 joueurs retenus pour la double confrontation avec l’Algérie (0-1, 2-1) en mars dernier et au médecin de l’équipe. Quant à Bill Tchato, l’ancien international, a encaissé un peu moins : 17 580 €.

Le « team manager » Raymond Kall a empoché de 14 900 €, l’analyste vidéo (12 185 €), le kinésithérapeute (10 150 €), les deux agents de sécurité, l’officier de presse et les deux intendants en charge du matériel (9 480 €). Pour couronner le tout, une prime de présence d’un montant total de 29 100 € a été attribuée à deux personnes à ce jour non identifiées.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »