Canal de suez, la probable ‘mine d’or’ de l’Égypte

Partagez ceci :

L’économie égyptienne renaît peu à peu de ses cendres et ceci, grâce au canal de suez. Après maintes critiques notamment sur l’expansion du canal de suez entrepris par le président égyptien Abdel Fattah al-Sisi en 2014, l’investissement commence par porter des fruits.


Ce projet ne sera finalement pas une perte financière. De 300 millions de dollars, les recettes annuelles du Canal de Suez ont atteint 5,9 milliards de dollars. L’annonce a été faite le 06 août dernier par le président de l’Autorité du canal de Suez (SCA), rapporte Africanews.


“La semaine dernière, nous avons atteint un nombre record, avec le passage de 81 navires en une journée, alors que par le passé, cela aurait pris deux ou trois jours. Notre prévision était que 97 navires passeraient par le canal en 2023. Nous sommes en 2019 et nous avons eu 81 navires et demain, si Dieu le veut, le nombre de passages de navires pourrait encore augmenter, ce qui prouve le succès de la nouvelle branche du canal de Suez”, a expliqué Mohab Mamish, d’après notre source.


Un record de recettes qui ne serait qu’à ses débuts. Les autorités espèrent que ce projet devra relever très vite l’économie du pays.
Il faut souligner que le canal est, la voie maritime la plus rapide entre l’Europe et l’Asie et l’une des principales sources de devises étrangères du gouvernement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *