Umalis Group
Home / Country / Central Africa / Congo / Congo: ce que la France exige du Président Sassou Nguesso

Congo: ce que la France exige du Président Sassou Nguesso

Partagez ceci :

La France veut la libération de l’opposant congolais Jean-Marie Michel Mokoko, incarcéré depuis mi-2016 et condamné à 20 ans de prison. Jean-Yves Le Drian, ministre français des affaires étrangères a annoncé mardi avoir débattu le sujet sérieusement avec le président congolais Sassou Nguesso en visite à Paris. Il attend des « actes de sa part ».

“Je lui ai parlé de M. Mokoko et d’autres personnes en lui disant qu’on attendait de sa part des actes”, a déclaré M. Le Drian devant l’Association de la presse diplomatique, à l’issue d’une rencontre à Paris avec le président congolais.

“Je le lui ai dit avec fermeté et je pense que le président de la République lui dira la même chose”, a ajouté le chef de la diplomatie française.

Selon la présidence, M. Sassou a eu son premier entretien bilatéral avec son homologue français Emmanuel Macron, lors d’un déjeuner de travail portant notamment sur la protection de la forêt et de la biodiversité du bassin du Congo.

Lors de ce premier tête-à-tête, le Congo a réitéré son soutien à l’Initiative pour la forêt de l’Afrique centrale (CAFI), un partenariat lancé en 2015 par la Norvège, informe l’Afp.

Doté d’environ 60 millions d’euros, ce partenariat vise à aider six pays de la région (RDC, Gabon, Congo, Cameroun, Centrafrique et Guinée Equatoriale) qui abritent la deuxième plus grande forêt tropicale du monde après l’Amazonie, renseigne la même source.

Le média indique qu’en échange d’une aide financière, le Congo s’est engagé à mettre en place un plan de protection de la forêt, de la biodiversité et des tourbières, ont indiqué la présidence française et un responsable congolais.

Traduction »