Accueil / A la Une / Côte d’Ivoire : condamnation d’une web-activiste dans un procès face à Simone Gbagbo

Côte d’Ivoire : condamnation d’une web-activiste dans un procès face à Simone Gbagbo

Partagez ceci :

Six mois de prison dont 5 avec sursis et 1 mois ferme, voilà la peine infligée à Arlette Zatté à l’issue d’un procès vendredi 30 juin au tribunal d’Abidjan. La cyberactiviste a fait l’objet de procès suite à une plainte déposée par l’avocat de Simone Gbagbo pour injure et diffamation .

Dans l’une de ses récentes sorties sur les réseaux sociaux, Arlette Zatté, une influençeuse proche de Nady Bamba, la seconde épouse de Laurent Gbagbo, s’en est prise avec véhémence à Simone Gbagbo.

Arrêté par la police ivoirienne le 1 er juillet dernier à l’issue d’une plainte déposée par Me Ange Rodrigue Dadje, Arlette Zatté a été condamnée par la justice ivoirienne ce vendredi.

Au-delà de la peine de 6 mois de prison, elle devra s’acquitter d’une amende de 50 millions de FCFA à Simone Gbagbo pour dommage et intérêts.

« Dame Arlette Zate sortira de prison ce soir ou demain car elle a déjà fait un mois en prison. Il est temps de refermer cette parenthèse en espérant que cela nous servira tous de leçon afin d’éviter d’utiliser les réseaux sociaux comme instruments de diffamation et d’injures contre toute personne quel que soit son niveau social. », a déclaré Me Ange Rodrigue Dadje, cité par Afrique sur 7.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »