Accueil / A la Une / FPI : Affi N’guessan réagit suite à la l’abandon des charges contre Simone Gbagbo

FPI : Affi N’guessan réagit suite à la l’abandon des charges contre Simone Gbagbo

Partagez ceci :

La Cour Pénale International( CPI) a abandonné les poursuites judiciaires contre Simone Gbagbo il y a quelques jours. Cette décision des juges de l’instance judiciaire internationale rendue le vendredi dernier est saluée par Pascal Affi N’guessan.

L’ancien premier ministre ivoirien n’est pas resté indifférent à la levée du mandat d’arrêt international de la CPI qui pesait contre Simone Gbagbo dans l’affaire des violences liées à la crise post-électorale de 2010-2011.

Pascal Affi N’guessan se réjouit de ce dénouement qui permet à l’ex première Dame ivoirienne de jouir désormais d’une liberté et de circuler dans tous les pays si elle le désire.

« Je me réjouis de la levée du mandat d’arrêt international de la CPI concernant Simone Gbagbo. Elle retrouve désormais une totale liberté de mouvement. C’est un soulagement pour nous tous au FPI. Je la félicite personnellement de cette victoire », a déclaré l’actuel président du Front Populaire Ivoirien (FPI) légal sur les réseaux sociaux et relayé par Afrique sur 7.

Par ailleurs, l’homme politique de 62 ans a réclamé pour l’avenir une certaine souveraineté de la justice ivoirienne par rapport à la justice internationale.

Pour ce dernier, aucun n’autre Ivoirien ne devrait plus être envoyé vers la CPI pour être jugé. 

« Nous devons savoir les résoudre par nous-mêmes au niveau national. Un processus inclusif de réconciliation et de dialogue nous y aidera », a-t’il ajouté.

Pour rappel, l’ex députée d’Abobo était poursuivie de crimes de guerre, de génocide et de torture dans le cadre de la crise post-électorale de 2010-2011 par la CPI.

Par Henri AKODO




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »