Home / A la Une / Côte d’Ivoire : accusé de faire le jeu du pouvoir, Affi N’Guessan répond !

Côte d’Ivoire : accusé de faire le jeu du pouvoir, Affi N’Guessan répond !

Partagez ceci :

Désigné candidat du Front Populaire Ivoirien (FPI) à la présidentielle du 31 octobre en Côte d’Ivoire, Pascal Affi N’Guessan affirme ‘être en phase’ avec Laurent Gbagbo, fondateur du parti, actuellement bloqué en Europe. Il a fait cette déclaration dans un entretien sur RFI et France 24.

Accusé de collaborer avec Alassane Ouattara pour diviser l’opposition, ce dernier répond sans ambages: « Avec Gbagbo, ce qui nous unit est plus fort que ce qui nous divise ».

Et de soutenir que « ceux qui m’accusent n’apportent aucun fait, aucun argument, qui puissent corroborer leurs accusations ».

« C’est vrai qu’il y a eu des incompréhensions, qu’il y a quelques polémiques à l’intérieur de notre camp », a tout de même reconnu Affi N’Guessan.

A souligner au passage que Pascal Affi N’Guessanqui s’exprimait pour la première fois depuis sa désignation comme candidat du FPI à l’élection présidentielle.

Un scrutin pour lequel le sortant Alassane Ouattara est également candidat pour un 3è mandat.

S’exprimant sur le retour de Gbagbo au bercail, Pascal Affi N’Guessan affirmé qu’il est dans l’intérêt de ce dernier que le FPI revienne au pouvoir.

« Et c’est parce que le Front populaire ivoirien sera au pouvoir que nous pourrons accueillir demain Laurent Gbagbo triomphalement ».

Car, soutient-il, « il mérite que son retour soit un vrai, un grand triomphe, pour un grand homme qui a marqué l’histoire de l’Afrique à travers le combat qu’il mène depuis plus de cinquante ans ».

Pour rappel, après six ans de brouille avec l’ancien président Laurent Gbagbo, Pascal Affi N’Guessan et son mentor se sont finalement retrouvés à Bruxelles en janvier dernier pour une réconciliation. 

Et depuis lors, c’est silence radio.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »