Accueil / A la Une / Côte-d’Ivoire: Guillaume Soro dénonce une violation de la constitution après la nomination du vice-président
Guillaume Soro 8000

Côte-d’Ivoire: Guillaume Soro dénonce une violation de la constitution après la nomination du vice-président

Partagez ceci :

Mardi, Alassane Dramane Ouattara a annoncé la nomination de Koné Tiemoko Meylet comme futur vice-président de Côte-d’Ivoire. Cette nomination a fait réagir Guillaume Soro.

Guillaume Soro fustige la nomination de Koné Tiemoko Meylet. Si l’ancien président des Forces Nouvelles reconnaît les compétences du futur vice-président, il estime par contre que sa nomination opérée par Alassane Ouattara constitue une violation flagrante de la constitution ivoirienne.

Selon l’ancien Premier ministre, il aurait fallu que Koné Tiémoko Meylet soit présenté comme le candidat du RHDP en 2020.

« Au plan politique, vous connaissez tous ma position concernant le 3ème mandat de Monsieur Ouattara. Pour moi,  c’est une question principielle. Je n’ai pas adhéré au viol de la constitution, notre loi fondamentale« , indique Guillaume Soro dans son appréciation de la nomination de Koné Tiémoko Meylet.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »