Home / A la Une / Côte d’Ivoire : la hache de guerre déterrée entre Soro et Ouattara?

Côte d’Ivoire : la hache de guerre déterrée entre Soro et Ouattara?

Partagez ceci :

En provenance de Paris, l’avion de Guillaume Soro, candidat à l’élection présidentielle de 2020 en Côte d’Ivoire, a finalement descendu à Accra alors qu’il devait regagner son pays. Il a été interdit d’entrer sur le territoire et plus de 800 policiers et gendarmes ont été mobilisés pour l’en empêcher.

Les raisons évoquées, Guillaume Soro est visé par un mandat d’arrêt international pour tentative d’atteinte à l’autorité de l’Etat et à l’intégrité du territoire national. Même la conférence de presse que devait donner son parti politique le GPS, s’est transformée en scène de guerre comme on peut le voir sur ces images.

Des arrestations musclées ont eu lieu parmi lesquelles, les proches de Soro : le deputé Yao soumaïla, Kando soumahoro,koné Tefour, Alain Lobognon, Soro Kanigui, Soro Simon.

Dans la foulée, le candidat à la présidentielle de 2020 a dénoncé sur twitter, « la brutalité inacceptable » des forces de l’ordre à l’encontre de ses partisans lundi. « La brutalité de la répression qui s’est abattue sur les adhérents de GPS (…) est inacceptable », a-t-il écrit.

Guillaume Soro a été le meilleur allié du président Alassane Ouattara lors de la crise post-électorale de 2010-2011 avec l’appui des forces rebelles qu’il dirigeait. Il a joué un grand rôle dans l’accession au pouvoir de Alassane Ouattara.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »