Home / A la Une / Covid-19 : Libreville aux allures d’une ville fantôme (photos)

Covid-19 : Libreville aux allures d’une ville fantôme (photos)

Partagez ceci :

Pour freiner la propagation du Coronavirus, le gouvernement gabonais a pris des mesures drastiques. Ainsi, il décrété pour 15 jours renouvelables, le confinement total de Libreville, la capitale et ses environs. Si dans la journée, il y a une présence humaine dans les rues, informe RFI, personne n’est toléré dans les rues entre 19h30 et 6 h du matin.

Tous les 200 mètres, rapporte la même source, il y a un contrôle. À chaque fois, policiers, gendarmes ou militaires exigent le laissez-passer.

On comprend alors pourquoi la ville est aussi calme.

« Vraiment, c’est comme si c’était une ville fantôme. Ça nous fait beaucoup peur ! », a confié au micro de RFI, un homme qui est gardien.

A noter tout de même qu’un laissez-passer est délivré conjointement par les ministères de la Défense et de l’Intérieur, pour les métiers essentiels.

Mais dans la foulée, l’on dénonce des dérapages dans les rangs des forces de l’ordre et de sécurité, lors du couvre-feu.

« Il est inadmissible que les Gabonais soient bastonnés, humiliés, embarqués dans des camions comme des sardines et transférés dans les postes de police et de gendarmerie. », s’insurge Marcel Libama, membre de la société civile gabonaise.

Grand Libreville : L'appel au confinement bien suivi
Confinement au Gabon: avec une patrouille chargée de faire ...
Confinement : ville morte à Libreville | GABONACTU.COM
Gabon : recrudescence du grand banditisme au PK6 de Libreville ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Traduction »