Accueil / Non classé / Diplomatie : le Niger va-t-il rappeler son ambassadeur au Mali ?
Mohamed Bazoum,532

Diplomatie : le Niger va-t-il rappeler son ambassadeur au Mali ?

Partagez ceci :

Jamais la tension diplomatique n’a atteint un tel paroxysme entre le Niger et le Mali. Les deux pays voisins sont en passe de rompre leurs relations diplomatiques après les récents propos virulents du Premier ministre malien par intérim, samedi à la tribune des Nations Unies contre Mohamed Bazoum.

A la tribune des Nations Unies samedi, le Premier ministre malien par intérim, Abdoulaye Maiga a multiplié les propos irrévérencieux à l’encontre du secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, du président bissau guinéen, Umaro Sissoco Embalo et surtout contre le président nigérien, Mohamed Bazoum qu’il a qualifié d’Étranger qui se réclame du Niger.

« A l’endroit de M. Bazoum, il remarquera que le Gouvernement de la Transition n’a pour le moment jamais réagi à ses propos injurieux pour deux raisons cumulatives. La première raison tient au respect de l’héritage laissé par nos ancêtres, qui consiste à ne pas répondre aux injures par des injures. La seconde raison relève de l’identité de M. Bazoum, l’étranger qui se réclame du Niger. Nous savons que le peuple nigérien frère du Mali, se distingue par des valeurs sociétales, culturelles et religieuses très riches. M. Bazoum n’est pas un nigérien, son comportement nous réconforte totalement dans notre constat », a déclaré le Colonel Abdoulaye Maiga en guise de réplique aux critiques du chef de l’État nigérien.

Cette déclaration du Premier Ministre qui défie toutes règles de la pratique diplomatique en particulier la Comitas Gentium «  la courtoisie internationale » a provoqué l’aigreur de la partie nigérienne. Dans un entretien avec un média local, l’Honorable Mahmoud Saghdoun, vice-président de la commission défense et sécurité de l’assemblée nationale du Niger a dénoncé la déclaration inamicale du premier ministre à l’endroit du président nigérien.

« Nous demandons le rappel de notre ambassadeur au Mali ainsi que la rupture des relations diplomatiques jusqu’à ce que ces soldats reviennent sur le chemin droit et présentent officiellement leurs excuses au Président de République et au Peuple nigérien ».a-t-il lancé.




Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Traduction »